Actualités

23/05/2016 : RAM organise le congrès de la FISAVET

Ouverture à Casablanca du 16ème Congrès de la FISAVET, « Le tourisme, une opportunité unique de développement pour les pays africains», selon le PDG de RAM

Le 16ème Congrès de la Fédération inter-Etats des Syndicats de voyages et du tourisme de l'Afrique de l’Ouest et du Centre (FISAVET) s’est ouvert, lundi à Casablanca. Plus de 150 professionnels du secteur de voyages et du tourisme, issus de 15 pays de cette région d’Afrique y participent. Organisé deux jours durant par Royal Air Maroc (RAM) pour le compte de la FISAVET, ce Congrès est l’occasion pour les participants de débattre des principales problématiques qui concernent le secteur du tourisme en Afrique. L’enjeu est de mobiliser tous les acteurs du secteur et les décideurs politiques pour ériger le tourisme et l’activité des voyages en une industrie structurante dans le continent africain.

Avec toutes les potentialités qu'il offre, le tourisme est un vecteur efficace de croissance économique et une opportunité unique de développement pour les pays africains, a affirmé le PDG de Royal Air Maroc (RAM), Abdelhamid ADDOU à l’ouverture, lundi à Casablanca, du 16ème Congrès de la Fédération inter-Etats des Syndicats de voyages et du tourisme de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (FISAVET). "Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes voyagent à travers la planète contre seulement 250 millions en 1950 et elles seront 2 milliards en 2030. Ces arrivées généreront des nuitées, des recettes et des emplois au profit de dizaines de millions d’Africains", a déclaré M. Addou dans une allocution lue en son nom par Mme Habiba Laklalech, Directeur général adjoint de RAM. M. Addou s’est dit convaincu que ce congrès sera l’occasion de mobiliser les professionnels et pouvoirs publics représentés par les associations.

"En tant qu’acteur majeur du tourisme et du secteur aérien aussi bien au Maroc qu’en Afrique, la compagnie nationale Royal Air Maroc s’engage pleinement pour la réussite de ce challenge", a indiqué le président de RAM. La RAM est profondément impliquée dans le développement du secteur touristique, a-t-il dit, notant qu’avec ses 33 destinations africaines, la compagnie a oeuvré pour faire de Casablanca une plate-forme de correspondances incontournable entre l’Afrique et le reste du monde. La compagnie nationale transporte aujourd’hui plus de 1,3 million de passagers sur les vols d’Afrique, devenant ainsi le premier hub aérien africain pour le flux de transport entre le continent et le reste du monde.

Les travaux de ce congrès porteront, entre autres, sur les moyens de renforcer l’attrait des destinations touristiques africaines. Les congressistes ont indiqué, à ce propos, qu’un milliard de personnes voyagent, chaque année, à travers la planète et elles seront 2 milliards en 2030. Malheureusement, déplorent-ils, l’Afrique n’attire que peu de ces voyageurs. C’est pourquoi les professionnels du tourisme de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre s’emploient à sensibiliser les décideurs politiques et économiques pour que le continent puisse tirer profit de cette activité qui est un vecteur efficace de croissance et de développement pour les pays africains.

Avec MAP

 

 

 

Retour à la liste